29 août 2014

La rencontre avec Sauticot

Mon dernier message date un peu, comme tu t'en doute Sauticot n'est pas étranger à ce phénomène.

Je vais te raconter comment on a fait sa rencontre pour me faire pardonner.

Vendredi 25 juillet à 10h nous arrivons à la maternité pour le suivi post terme, je suis à J+1.

Procédure habituelle, analyse d'unine, monito, vérification du col... Tout va bien, mon col est toujours fermé (grrr).

La sage femme me dit qu'on doit se revoir le lendemain.

J'entame alors des négociations, j'ai peur d'aller à j+5 et qu'il arrive quelque chose à mon bébé, c'est galère pour faire garder les petits à chaque rendez-vous (même si nounou ne dit jamais non elle a une vie) et je n'en peux plus avec la chaleur et mes pieds de mammouth.

La sage femme va voir la gynéco de garde et reviens en me disant "ok on vous déclenche aujourd'hui". Je ne m'attendais pas à ça, ça va très vite tout à coup et ça me fais un peu peur. Je regarde Papa'gourou, réfléchis rapidement et je dis "ok on y va".

On me conduit vers ma chambre et le rendez-vous est prit à 14h pour la pose d'un "propess" qui va faire maturer mon col et déclencher l'accouchement.

14h je vais en salle de pré travail, pose du propess, monito et on attend 2h. Quelques contractions arrivent, on me renvoi dans ma chambre et je repars aussitôt avec Papa'gourou marcher dehors et monter et descendre les escaliers.

18h retour en chambre pour le monito de contrôle, ma moité part donner le bain et faire manger les enfants pour profiter un peu d'eux avant de les remettre chez nounou pour la nuit.

18h30 la sage femme me dit que le coeur du bébé bat un peu vite, on prolonge le monito.

19h elle descend avec le tracé voir la sage femme de salle de travail.

19h15 elle me dit qu'on va continuer le monito en salle de pré travail. Je le sens mal, je n'ai pas de contractions et le coeur de Sauticot bat toujours bien trop vite. J'appelle Papa'gourou pour le tenir au courant.

20h la sage femme revient et me dit de passer en salle de travail, elle me parle de déclenchement par perf pour aller plus vite, de césarienne etc. Elle m'aide a me déshabiller, me perfuse, me dit d'enlever mes bijoux. Je sais que c'est mauvais signe, bébé toujours tachycarde mais il bouge bien. La gynéco passe et me dit d'appeler le papa, elle ne peut pas attendre beaucoup plus longtemps pour faire sortir bébé s'il ne se calme pas.

Papa'gourou revient au plus vite après avoir jeté les enfants chez nounou. Il est inquiet, il me parle, caresse mon ventre et parle à Sauticot. Et là, à notre grande surprise, bébé se calme petit à petit, son rythme redevient normal. Il est 21h30.

On attend des nouvelles de la gynéco, la sage femme passe nous voir de temps en temps et elle nous rassure, on se détend un peu.

21h50 la gynéco passe, elle est adorable et nous dit que la frayeur est passée, bébé va bien, on remet un propess et on repart pour un accouchement normal avec une surveillance monito plus poussée. Ouf, je ne me voyais pas avoir une césarienne après 2 accouchements par voie basse et mon projet de sortie précoce. Col à 3 cm mi long.

Ça contracte gentillement, je gère, je danse et plaisante avec Papa'gourou.

Le temps passe, les contractions se rapprochent et s'intensifient, elles sont très rapprochées du fait du propess.

0h30 col effacé à 3 cm environ mais pas sur, la sage femme n'arrive pas à m'osculter correctement comme il n'y a pas de pause entre les contractions et qu'elle me fait mal en plus.

1h la douleur est très forte, pas de répis entre les contractions, je perd pieds. Je n'arrive plus à trouver de position pour me soulager et je craque en demandant la péridurale.

L'anesthésiste arrive rapidement, la pose n'est pas facile avec ces contractions incessantes mais on y arrive, je suis vite soulagée, ouf.

Papa'gourou revient, on s'assoupie en écoutant de la musique.

2h20 la douleur reviens, j'appelle la sage femme pour voir si on peut me remettre une dose de péri. Elle m'examine et là surprise, je suis à dilatation complète. Je ne m'y attendais pas, je n'ai pas perdu les eaux et ça a été vite par rapport à mes grands. Elle perce la poche des eaux (le liquide est teinté, j'ai bien fais de ne pas attendre j+5) et me dit qu'on va se préparer.

Je la regarde faire et je sens que bébé pousse, qu'il descend à chaque contractions, j'ai bien mal maintenant.

Elle prend son temps et moi je n'arrète pas de lui dire qu'il arrive, qu'il va sortir tout seul.

La gynéco arrive, je leur répète (un peu paniquée) qu'il arrive vraiment, que je peux plus me retenir de pousser avec lui.

Feu vert de l'équipe. Une poussée pour sa tête, une poussée pour ses épaules, il crie déjà.

Je me redresse pour l'attraper comme je l'ai fais pour son frère et sa soeur mais pas le temps, il est déjà dans les mains de la gynéco qui me le tend gentillement pour que je le pose sur mon ventre.

Il est beau, mon bébé, tout chaud, tout petit, recroquevillé contre moi sous les yeux embués de son papa.

On le découvre, on se regarde émerveillés d'avoir encore une fois fait un si beau petit être, on pleure, on s'embrasse, on lui souhaite la bienvenue.

Et là on entend l'équipe qui s'impatiente, elles sont pressées de découvrir le sexe de ce bébé.

On leur sourit, touchés par cette attention.

Je regarde Papa'gourou, lui demande s'il est prêt et je tourne mon petit Sauticot pour qu'il nous révèle son secret.

Mon intuition était la bonne, c'est une petite fille qui se cachait dans mon ventre rebondit.

Mon petit Sauticot sera donc une Sauterelle.

Après un petit moment à 3 on me prend ma puce pour les soins qui m'ont paru bien inutiles et bien trop longs.

Enfin on me la rend, je retrouve sa peau douce et son odeur si particulière pour le peau à peau.

Quelques minutes plus tard elle cherche mon sein, elle tète tout de suite très bien et ne s'arrètera que 40 min plus tard pour s'endormir contre moi.

On profite de ces moments rien qu'à nous, tous les 3, dans notre bulle de bonheur.

Une auxiliaire viendra ensuite habiller Sauterelle pour notre retour en chambre au petit matin.

Après une très courte nuit vient le temps de prévenir la famille et surtout d'aller annoncer la bonne nouvelle à nos grands.

Je te raconterai la suite plus tard mais il faudra être un peu patient, je profite de ma tribu en vacances.

 

P8280053

Posté par Mamagourou à 22:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


24 juillet 2014

Le dernier jour de ma grossesse, ou pas...

Jusqu'à aujourd'hui quand on me posait la fameuse question "C'est pour quand?" je répondais "le 24 juillet".

Hier j'ai même répondu "C'est pour demain".

Voilà, on y est. Aujourd'hui c'est la date de mon terme, 9 mois que je porte mon petit Sauticot avec amour.

Je ne pensais pas arriver à terme avec le déménagement mais j'y suis. Je n'étais pas pressée d'accoucher, j'aime trop être enceinte mais depuis 2 jours l'impatience se fait sentir. Hâte de voir sa jolie bouille, hâte de savoir si c'est une fille ou un garçon, hâte de voir ma petite famille s'agrandir.

J'aimerais aussi pouvoir remettre mes chaussures parce que le 43 de Papa'gourou c'est confortable mais pas très pratique. J'aimerais que les heures de contractions soient derrière moi et que je puisse dire que tout s'est bien passé.

Papa'gourou est aussi très impatient, il me demande si ça va à chaque fois que j'ai une douleur ou quand je me lève faire pipi la nuit. Il a une frayeur à chaque fois que je l'appelle au boulot. Il caresse mon ventre avec douceur et dit à Sauticot qu'il est temps de sortir.

J'ai débuté le suivi "post-terme" à la mater, bébé va bien, moi aussi mais a mon grand désespoir mon col est fermé ce qui m'enlève tout espoir de pouvoir donner un coup de pouce à la nature avec un petit décollement de membranes.

J'ai de nouveau rendez-vous vendredi pour un contrôle si je n'ai pas accouché et il en faudra encore un autre avant le fameux déclenchement.

Je n'ai pas envie d'être déclenchée avec toute la médicalisation qui va avec. Je n'ai pas envie non plus d'attendre parce que le dépassement de terme me fait peur et que les rendez-vous sont une galère a organiser avec les loulous.

Mes grands sont nés la dernière semaine, j'aurais aimé que ce bébé fasse de même pour m'éviter les joies du dépassement mais mon ventre doit être trop confortable alors il fait de la résistance.

Je profite de ma fin de grossesse, de ses mouvements et de mon bidon rond qui me manqueront, j'attend qu'il se décide à venir nous rejoindre.

Mon petit coeur, si tu pouvais arriver dans quelques heures au lieu de quelques jours ça serait formidable, on t'attend tous avec impatience.

 

horloge_murale_style_bd_c_e

 

 

Posté par Mamagourou à 15:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juin 2014

J-1 mois

Je n'en reviens pas d'écrire ces lignes, il s'est déjà écoulé 8 mois depuis que notre petit Sauticot est venu se nicher au creux de mon ventre.

Ces 8 mois sont passés à une vitesse folle, entre les enfants, la construction de la maison et le quotidien je n'ai pas eu le temps de réaliser que me voilà déjà presque à la fin de ce beau voyage.

Je n'ai pas a me plaindre, ça a été une grossesse facile. Je n'ai presque pas eu de nausées, j'ai assez bien dormi, j'ai eu moins de douleurs que pour Paupiette, j'ai continué a faire ce que je voulais ou presque.

Il n'y a que le 7ème mois qui a été difficile, c'est étrange cette période où je me sens moins bien et qui se répète à chaque grossesse.

La seule chose que je "regrette" c'est cette sensation d'avoir moins profité, d'avoir été moins attentive pour cette grossesse. J'avais déjà eu cette impression quand j'attendais Paupiette et avec du recul je pense que ce n'est pas un manque d'attention, c'est juste que quand on a déjà des enfants on a moins le temps de se pencher sur ce gros ventre, on a le ou les grands a s'occuper. Et puis on est moins dans la découverte, même si chaque grossesses est différente on connais déjà les sensations, le suivi etc.

Le plus qui vient compenser un peu tout ça c'est de voir mes "grands" se préparer à l'arrivée de ce bébé, toucher mon ventre, le câliner, l'embrasser ou lui donner des coups (ça arrive avec Paupiette). Grumo a hâte de voir le bébé et savoir s'il va avoir un petit frère ou une autre petite soeur. Il est très attentionné avec le bébé et aussi avec moi, il me demande si ça va a chaque fois que je sursaute à cause d'un coup de pied mal placé. Je ne sais pas ce que pense Paupiette, elle n'a que 18 mois et ne parle pas donc difficile de savoir ce qui se passe dans sa tête. Elle est très câline en ce moment, elle est aussi indépendante et a changé physiquement, elle devient une petite fille et elle est magnifique.

Dans un mois nous seront de nouveau parents, Grumo sera "double grand frère" comme dit sa copine A et Paupiette sera grande soeur.

L'aventure de la grossesse va se terminer pour laisser place à cette nouvelle vie à 5.

C'est étrange mais je n'ai pas envie d'accoucher, je n'ai pas envie de me sentir "vide" et de ne plus voir ce gros ventre parfois un peu encombrant. J'ai pourtant très envie de voir mon bébé, de découvrir son joli visage et de savoir qui il est, quel prénom on va lui donner parmi les 2 retenus, de voir les étoiles dans les yeux de son papa et le sourire sur le visage de ses aînés. Je pense que j'ai peur que se soit la dernière fois, je ne suis pas sure que nous auront un autre enfant et me dire que je ne vivrai plus tout ça est assez difficile. Je profite donc de tous les instants, j'essaye du moins car le planning est assez chargé. J'espère aussi que bébé ne sera pas trop pressé et qu'il n'arrivera pas en avance pour me laisser le temps de me préparer.

La grossesse est vraiment un moment unique, une parenthèse dans la vie d'une femme et je suis heureuse d'avoir pu la vivre au moins 3 fois. 3 fois que le fruit de notre amour grandit en moi et vient agrandir notre famille. 3 fois que je me sens belle malgré les kilos en trop et le corps déformé. 3 fois que je suis épanouie et que mon mari adoré me regarde avec des yeux pleins d'amour, encore plus que d'habitude.

J'aime être enceinte, même si parfois c'est dur, même si mon corps en garde de marques. C'est une merveilleuse étape qui permet ensuite de voir grandir des enfants merveilleux. Parce que oui parfois je rale (même souvent), parce que parfois je suis un peu dépassée et ne sais plus quoi faire face a eux mais qu'au fond je ne peux pas me passer d'eux, que je les aime plus que tout.

Je m'égare un peu, peut être les hormones, mais c'est pas grave, j'avais envie d'écrire tout ça parce que c'est ce que je vis en ce moment. Ce dernier mois, dont j'ignore la durée exacte, qui va être plus que chargé et qui va passer encore bien trop vite.

Un mois, un mois pour profiter, un mois pour attendre, un mois pour se préparer à ta venue.

A bientôt mon bébé, je t'aime

 

P6241601

 

Posté par Mamagourou à 13:43 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 juin 2014

La (fameuse) valise de maternité

Il y a quelques jours, à un peu plus de 7 mois et demi de grossesse, je me suis décidée a commencer ma valise pour la maternité.

Je n'étais pas très pressée de la faire, j'ai encore le temps pour que Sauticot pointe son joli petit nez, mais avec le déménagement et les cartons partout j'avais peur d'avoir du mal a m'y retrouver.

Elle n'est pas terminée mais le principal y est, bébé ne sera pas tout nu et moi j'aurais de quoi prendre une douche.

J'ajouterai au fur et à mesure ce qu'il manque et biensur je referai le tour au moment de partir (te moque pas, je suis sure que tu l'as fais aussi, avoue).

Je n'ai pas eu trop de mal à la faire, après tout c'est la 3ème fois, je commence a maîtriser.

Je me souviens par contre que pour Grumo ça avait été un peu difficile, la liste donnée par la mater n'était pas des plus précise et je n'avais pas pensé à toutes les petites choses qui peuvent être sympa et dont personne de parle.

Si tu attends un premier bébé tu vas avoir envie de m'embrasser (si si, je t'assure) car je vais te donner MA liste des choses à emporter, même les futiles, même celles pour occuper papa et avoir la paix en salle de naissance.

 

Pour commencer le petit nécessaire pour la salle de naissance justement (a mettre dans un petit sac à part) :

- les papiers : dossier de grossesse complet, carte de groupe sanguin, carte vitale et de mutuelle, numéro d'allocataire CAF, livret de famille ou reconnaissance anticipée (non ton CV n'est pas obligatoire je te rassure)


- tenue pour bébé : 1 body, 1 pyjama, 1 bonnet, 1 paire de chaussettes, 1 gilet ou brassière, une gigoteuse (à adapter selon la saison)


- tenue pour toi : une chemise de nuit (t'encombre pas d'un pantalon, c'est plus simple sans), une culotte, un soutien gorge d'allaitement et éventuellement des chaussettes si tu as froid aux pieds pendant le travail.


- un appareil photo, caméscope... (dit a ton cher et tendre que te prendre rouge comme une tomate en train de pousser n'est pas indispensable, le bébé et toi une fois que tu as repris forme humaine ça ira très bien)


- le nécessaire pour le papa : a manger, a boire, un bouquin, une console de jeux... cette partie n'est pas a négliger car un papa qui s'ennuie peut être un papa très un peu casse bonbon.


Si le coeur t'en dis tu peux aussi prendre :


- une bouillotte, ça soulage bien les contractions du début ou dans les reins


- de la musique

 

La deuxième partie c'est pour le séjour, même si tu a prévu un accouchement à domicile ou si tu veux une sortie précoce il faut préparer une valise, au cas où tout ne se passe pas comme prévu. En gros il faudra que tu case  :

 

Pour toi :

- 2 ou 3 pyjamas foncés de préférence (le sang ça tache bien). pour les allaitantes vêtements spéciaux ou haut qui s'ouvre ou avec un grand col pour le passer sous le sein.


- des culottes jetables ou vieilles en coton, 6 ou 8 (prévoie assez grand pour la grosse couche très sexy)


- des grandes serviettes hygiéniques. des gros trucs hein, même si ça te parais énorme tu sera bien contente les  premiers jours


- des tenues de jour confortables (les pantalons de grossesse font tres bien l'affaire pour le début)

- des soutiens gorge d'allaitement et des coussinets d'allaitement (lavables ou jetables)


- tes affaires de toilette


- des serviettes de toilette (foncées toujours)


- des chaussons ou tongs


- un appareil photo


- un truc qui donne l'heure (pas pour les tétées, juste pour surveiller si c'est l'heure du goûter)


- un sac pour le linge sale (grand, les nains ça salit pas mal de linge)



 Tu peux aussi prendre :

- une écharpe de portage. chez nous se sera un sling pour éviter de mourir de chaud

- un bon livre sur l'allaitement pour avoir de bons conseils parmi le flot contradictoire que tu risque d'avoir à la maternité. Je te conseille celui de La Leache Ligue "L'art de l'allaitement maternel" qui a rejoint ma propre valise.


- à manger pour le réconfort : bonbons, chocolats, gâteaux. le régime attendra


- un sèche cheveux (perso je me fais tresser les cheveux 1 mois avant l'accouchement comme ça je suis tranquille pour la mater et pour quelques semaines après)


- une petite bouteille d'eau pour les soins post épisio


- une veilleuse pour la nuit pour donner a manger et changer bébé sans vous exploser les yeux a tous les 2


- de l'occupation pour entre les visites parce qu'un bébé ça dort pas mal quand même


- un peu de monnaie pour le café, l'envie de barre au chocolat de 2h du mat' ou autre

 


Pour bébé :

- des bodys : 6 devraient suffire


- des pyjamas, 6 aussi


- des gilets ou brassières de laine 1 ou 2


- 6 paires de chaussettes


- 1 petite gigoteuse


- 2 bonnets 


- des serviettes de toilette ou sorties de bain


- les affaires de toilette : coton, liniment, gel lavant, brosse à cheveux, sérum physiologique, compresses, thermomètre de bain et pour bébé.


- des couches

- une tenue de sortie si tu en as envie (chez nous bébé sortira en pyj parce que pour trouver une tenue de sortie mixte accroche toi)

 

Tu ajuste les vêtements en fonction de la saison et surtout tu enlève de la liste tout ce qui est fourni par la maternité, ça te fera ça de moins a trimballer.

Normalement tu auras assez pour un séjour moyen mais au cas où prévois chez toi un endroit où papa pourra trouver facilement quelques vêtements en rab (bien en évidence, des fois les hommes sont des boulets quand on est pas là).

 

Voilà, si tout va bien tu es prête pour partir à la mater tranquille. J'espère que ça t'auras aidé un peu ou du moins que ça t'évitera de partir avec une semi-remorque (le papa appréciera).

 

P6251604

Posté par Mamagourou à 14:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

22 mai 2014

Hyperglycémie provoquée : plus jamais!

Il y a quelques temps je suis repassée par l'étape dépistage de diabète gestationnel.

J'avais pas très envie d'y passer car je l'avais déjà fais pour mes 2 grands (pour rien) et j'avais un souvenir un peu moyen du breuvage et du malaise qui a suivi.

Je pensais y échapper, j'avais pris moins de poids et ma glycémie à jeun était bonne mais pas de bol ma sage femme me l'a quand même prescrit et mes essais de négociation n'ont rien donné.

J'aurais pu ne pas le faire mais voilà, en cas de souci je m'en serais voulu et puis ma sage femme n'est pas du genre à faire des examens systématiques et inutiles, je lui fais confiance.

J'ai donc pris rendez-vous au labo, 3 semaines après avoir eu l'ordonnance, je reculais l'échéance et en plus il fallait que je m'organise pour les grands, je me voyais mal me pointer au labo à jeun après avoir déposé Grumo à l'école et Paupiette chez nounou, ça sentait trop l'hypoglycémie.

Je te raconte?? Aller soyons fous!

Début des réjouissances : première prise de sang. J'en ai profité pour faire mes analyses mensuelles, faut pas déconner non plus, j'ai beau avoir l'habitude en était pas toxoplasmose-proof, les prises de sang moins j'en ai mieux je me porte.

Ensuite vient le moment du petit déj, au menu un liquide ultra sucré qui te donne bien la nausée, cool hein?! Pour te donner une idée, si tu as le bonheur de ne pas connaître cet examen, ça fait en gros un verre perrier plein de sirop de sucre de canne.

Une fois le tout ingurgité et non vomit (très important sinon il faut recommencer) c'est parti pour une heure d'attente avant la 2ème prise de sang.

En tant que multi avisée j'avais prévu un bon bouquin, ça aide un peu pour l'attente et pour oublier les nausées.

La première heure ne se passe pas trop mal, le gentil biologiste me pique et me dit que ça va aller mieux, les malaises ça n'arrive que la première heure. Mouais, pour Paupiette il me semble bien que c'était la 2ème heure mais bon...

Je retrouve ma chaise, mon livre et me prépare pour ma 2ème heure d'attente avant la prise de sang finale.

10 min plus tard : retour des nausées, arrivée des bouffées de chaleur et la salle d'attente qui tourne autour de moi. "Madame, je crois qu'il faut que je m'allonge". ok on passe dans une salle de prélèvement, installation dans le siège jambes en l'air. J'ai déjà vécu ça dit donc...

J'ai réussi a tenir sans vomir, ai eu ma dernière entrevue avec l'aiguille et me suis enfuie avec mon petit mari qui était venu me chercher.

J'ai mis la journée a m'en remettre, j'étais complètement à plat, ça parait pas mais ça secoue ce truc.

Les résultats sont arrivés peu de temps après, mes glycémies sont bonnes, pas de diabète (tiens étonnant...).

Je me suis donc tapée ce truc à la noix 3 fois pour rien, tout ça parce que je prend du poids enceinte (quelle idée) et uniquement à partir du 4ème mois (affolage, la dame a prit 3 kg ce mois ci!!).

Ce qui m'agace ce n'est pas le fait de dépister le diabète car c'est un problème sérieux qui nécessite d'être prit en charge, c'est le fait qu'on le dépiste comme ça. ça vous arrive souvent à vous d'ingurgiter 75 ou 100 gr de glucose pur en 5 min? moi non et je ne vois pas l'intéret de pousser le corps à bout comme ça.

Je ne sais pas si on aura un autre enfant mais ce que je sais c'est qu'a moins de signes réels je ne referais pas cet examen.

PS : je suis désolée si tu lis ça avant de le faire, ça va pas t'encourager mais au moins tu sais à quoi t'en tenir et puis les malaises ne sont pas une obligation alors croise les doigts.

 

hyperglycemie_provoqu_e

Posté par Mamagourou à 15:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 avril 2014

Quand le corps dit stop

Je suis une maman assez active, je gère beaucoup de choses à la maison, les enfants, les sorties etc. Ce n'est pas exceptionnel, c'est la vie de beaucoup de mamans.

Oui mais voilà, depuis hier je pense que mon corps de dit de me calmer, d'arrêter de sauter partout, de ne pas oublier que je suis enceinte et que même si se n'est pas une maladie je ne suis pas dans mon état "normal".

Hier soir j'ai eu des contractons, pas énormément, pas super douloureuses mais assez pour me gêner et me forcer à m'allonger pour la soirée.

Ce matin j'ai eu du mal a déposer Grumo à l'école et Paupiette chez nounou (c'est un jour sans enfant car j'ai des ouvriers à la maison). J'ai porté Paupiette pour aller un peu plus vite mais j'ai senti qu'il ne fallait pas que ça dure trop longtemps. 

En rentrant j'ai rangé un peu, fait de la place pour les ouvriers et leur ai offert un café (oui je sais recevoir quand même).

Ça a suffit pour que je sente bébé peser avec une impression que mon bassin s'élagrissait. C'est désagréable et c'est le genre de sensation qui est un peu flippante à un peu moins de 27 SA.

J'ai donc opté pour la solution canapé, presque allongée pour soulager tout ça d'ici ce soir où je devrais de nouveau gérer les nains.

J'aime pas trop ne rien faire, je m'ennuie vite et j'ai tant de choses à faire que j'ai l'impression de perdre mon temps.

J'écoute quand même mon corps qui a mon avis tire la sonnette d'alarme. Mon bébé a besoin d'être au chaud encore au moins 10 semaines et un passage en néonat n'est pas au programme.

Il va falloir que j'apprenne à me poser, à faire moins de choses, à demander de l'aide à Papa'gourou. Que j'accèpte que mon corps a besoin de ce repos et que la terre ne va pas s'arreter de tourner si ma maison est moins propre que d'habitude.

Je vais freiner un peu, passer en mode "couveuse" pour le bien de mon bébé en espérant que mes "grands" comprendront et qu'ils seront plus cool.

 

stop

 

 

Posté par Mamagourou à 12:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

08 avril 2014

Héritage de frère et soeur

Quand on attend un premier enfant on achète beaucoup de choses : des meubles, du matériel plus ou moins indispensable, des vêtements etc.

Quand on attends les suivants on achète beaucoup moins de choses car on a gardé les trésors du premier.

Hier je me suis replongée dans ces trésors, ils n'étaient pas loin vu l'âge de ma Paupiette mais j'avais déjà eu le temps d'en oublier quelques uns.

Quel bonheur de retrouver des petits pyjamas ou des ensemble et de se replonger dans les souvenirs qui vont avec.

Quel plaisir de toucher les matières toutes douces qui ont vu grandir nos bébés.

Quelle surprise dans les yeux de mon grand quand j'ai  posé un pyjama devant lui pour lui montrer à quel point il a poussé.

C'était vraiment un moment fort en émotions, surtout quand j'ai retrouvé LE pyjama, celui que mes 2 loulous ont porté le jour de leur naissance, le tout premier, celui que portera aussi mon petit Sauticot quand il viendra nous rencontrer.

 

P4081440

 

J'ai mis de côté tout le mixte que j'avais en 1 mois, c'est vraiment minuscule.

J'ai hâte de voir mon 3ème bébé dans les vêtements de ses aînés.

Ca me plaît de voir que leur petit frère ou leur petite soeur va porter leurs vêtements, c'est un partage qu'ils n'ont pas choisi mais je le trouve fort, j'y tiens beaucoup.

Je me ferai quand même plaisir en achetant des petites choses ou en les faisant moi même, notament des vêtements légers car avec mes bébés d'hiver ça manque, mais rien de remplacera le plaisir de voir notre nouveau venu marcher dans les pas de nos "grands".

14 mars 2014

Les échographies

Les échos tout le monde connaît, on en passe en général 3 pendant une grossesse à environ 12, 22 et 32 SA (semaines d'aménorrhée pour ceux qui ne sont pas encore initiés aux joies de la grossesse et de ses supers calculs).

En général les futurs parents adorent, ils voient (plus ou moins) leur bébé gigoter, sucer son pouce, avaler du liquide amniotique et miracle ils peuvent aussi savoir s'ils vont acheter une poussette rose ou bleu. Top non?

Alors je vais pas te dire que j'aime pas les échos hein, je te mentirais. Moi aussi j'aime m'extasier devant ce petit coeur qui clignote, devant ces petites mains qui s'agitent, devant ce profil qui se dessine sur l'écran de mon gentil échographe.

Oui mais voilà, quand je vais à une écho je n'y vais pas le coeur aussi léger que la plupart des parents. Je garde en tête que c'est un examen qui a pour but de voir si le bébé est en bonne santé, s'il n'a pas de malformation ou de retard de croissance. C'est sans doute mon côté paramédical qui ressort, avoir eu des cours sur tout ce qui peut arriver à un si petit être laisse des traces.

Les échos j'ai hâte de les passer pour savoir si tout va bien et pour découvrir au moins un peu ce petit être que j'aime déjà. Mais j'ai toujours cette boule au ventre, la peur que le coeur ne batte plus à 12 SA, la peur d'une malformation à 22 SA... Il n'y a qu'a 32 SA que je suis à peu près sereine car un retard de croissance se rattrape et un gros bébé se met au monde (la preuve avec Paupiette).

Je ne peux m'enlever ça de la tête, j'ai eu la chance d'avoir 2 enfants en parfaite santé mais autour de moi il y a des femmes qui ont du interrompre leur grossesse et faire le deuil de cet enfant qu'elles n'auront connu qu'a travers la peau  de leur ventre rond. Il y en a d'autres qui ont du se faire à l'idée que leur enfant serait différent, se préparer à l'accompgner, à affronter le regard des autres, à trouver des structures adaptées pour qu'il soit autonome...

Bref, tant de choses se jouent lors de ces échographies, comment l'oublier?

La semaine prochaine je vais passer l'écho que je redoute le plus, celle des 22 SA (que je ferai à 23 SA d'ailleurs).  J'essaye de rester zen, j'ai prévu un horaire où Papa'gourou pourra être là. Elle se passera sûrement très bien comme pour mes 2 "grands", on va s'extasier devant la beauté de ce petit corps déjà terminé en apparence comme à chaque fois et on attendra le fameux "tout va bien, il est parfait" pour exploser de joie comme tous les parents. Je croise les doigts pour que ça se passe comme ça, je l'aime déjà tellement ce petit Sauticot.

 

echographie2720953895269810842

 

Posté par Mamagourou à 09:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 février 2014

Qui se cache là dedans?

Pour Grumo nous avions décidé à 2 de demander le sexe de ce premier bébé, on avait besoin de se projeter, on trouvait ça plus facile pour acheter le nécessaire bébé ou pour faire sa chambre.

Pour Paupiette j'aurais bien gardé la surprise mais Papa'gourou avait besoin de savoir encore une fois alors on a demandé.

Pour ce petit troiz j'ai demandé à Papa'gourou s'il était d'accord qu'on découvre le sexe à la naissance, j'avais envie de savoir ce que ça fait de mettre au monde un bébé et de découvrir s'il est une fille ou un garçon en même temps que de découvrir son visage, ses cheveux, ses petites mains, son odeur... Papa'gourou m'a donné son accord, il est déjà comblé d'avoir un garçon et une fille donc peu importe le sexe de ce bébé qui viendra compléter notre famille.

On part donc sur cette idée, on garde la surprise de qui se cache dans mon ventre pour la naissance.

Mais voilà (ba oui il y a un mais sinon c'est moins drôle) je doute de ce choix, j'ai parfois envie de savoir si je vais avoir 2 garçons ou 2 filles à la maison, de savoir ce que je dois acheter comme vêtements ou si je dois relaver les mini affaires de Grumo ou de Paupiette. J'ai envie de savoir si je dois continuer a me demander si le prénom de fille que j'adore est le bon ou si je reste simplement sur celui de garçon dont on est surs.

Je pensais que cette fois sans matériel a acheter à part quelques bodies et pyj (en juillet on met pas grand chose sur le dos d'un bébé), sans chambre à décorer car bébé arrivera en même temps que notre nouvelle maison ça aurait été facile de ne pas savoir.

Et bien non, il y a des jours où je doute, où j'ai envie de faire comme pour mes autres grossesse et de céder à cette curiosité, où je voudrais savoir si cette intuition que j'ai est la bonne, où j'aimerai faire comme la majorité des femmes enceintes que je connais et pouvoir répondre à la question que tout le monde pose, le fameux "c'est quoi?" (et que je trouve débile d'ailleurs).

Heureusement il y a d'autres jours où ce petit secret me paraît précieux et où je veille sur lui comme je veille sur ce bébé qui gigotte  dans mon ventre. Des jours où je me souviens que c'est moi qui veut cette surprise, que c'est moi qui ai eu cette idée et pourquoi je l'ai eue. Des jours où je me dis que je trouverai bien de quoi habiller ce bébé et qu'au pire je céderai à une folie acheteuse quand il sera là.

Bref tu l'auras compris je suis en plein dilemme. Je ne sais pas si je vais céder à la tentation au mois de mars quand j'irai avec Papa'gourou chez l'échographe . Je ne sais pas si mon oeil avisé de maman et d'infirmière arrivera a se détourner de l'entre jambe de ce bébé pour découvrir son petit secret pour l'instant bien caché.

Ce que je sais c'est qu'au final ça n'a pas d'importance, on voulait un bébé et non un enfant d'un sexe ou de l'autre alors qu'on demande ou non on sera les plus heureux du monde en juillet quand on pourra enfin le serrer dans nos bras.

 

femmeenceinte_fille_garcon1

 

 

 

 

Posté par Mamagourou à 09:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 janvier 2014

En mode pause

Ou plus clairement en arrêt de travail.

Oui je sais c'est tôt 3 mois de grossesse pour être en arrêt (dixit certaines collègues nullipart) mais avec mon boulot je n'ai pas eu trop le choix.

Après un retour de vacances un peu difficile j'ai eu une nuit pourrie, avec du boulot par dessus la tête (et le reste) et j'ai du m'y résoudre. La fatigue c'était déjà dur mais les douleurs et autres contracations c'est juste pas possible, hors de question de prendre des risques pour mon bébé.

J'ai appelé ma gentille docteur (oui c'est pas français mais c'est moi qui cause, na!) qui m'a arrétée pour un mois sans poser de questions. Elle m'avait proposé de le faire en cas de souci à mon dernier rendez-vous et n'a pas été étonnée d'avoir de mes nouvelles aussi vite. Et le top c'est qu'elle me connaît, elle sait que je suis raisonnable (quoi je suis une mémère!?) et du coup elle m'a autorisé des horaires libres, après tout je ne suis pas malade, j'ai juste un boulot pas super compatible avec une grossesse.

Depuis que je suis en arrêt je revis, j'ai enfin un nombre d'heures de sommeil correct, je suis plus zen, je n'ai plus mal partout (en dehors de ce foutu dos qui me tiraille depuis 3 jours grrrrr).

Qu'est ce que ça fait du bien, je te jure. Et tout le monde vois la différence à la maison.

Papa'gourou apprécie que la maison soit plus porpre, que les repas soient un peu plus élaborés et que je sois là tous les soirs (bon il a abandonné les soirées consoles mais il s'en remettra).

Grumo est content que j'ai plus de temps et que je sois plus dispo pour jouer, lire... par contre le pauvre va moins chez nounou et il n'est pas prêt d'aller à la garderie comme il le réclame preque tous les soirs. Il demande parfois pourquoi je ne travaille pas mais je pense que ça lui va plutôt bien au final.

Paupiette est la plus gatée, elle passe toutes ces journées avec moi, son rythme est mieux respecté et le top à ses yeux : c'est de nouveau open bar pour la tétée lol.

Je suis très heureuse de pouvoir profiter de toute ma petite famille, je rattrape un peu le temps que je n'ai pas eu avec Paupiette quand elle était toute petit faute de congé parental. Je ne louperai pas ses premiers pas, ses petits mots et le reste.

Je vais aussi pouvoir penser un peu à moi (avant d'être débordée de bébés d'ici quelques mois), j'ai acheté quelques bouquins (merci les soldes), je vais faire du tri dans mes tissus hisoire de voir ce que je peux bricoler et je vais faire vivre un peu plus ce blog qui le mérite bien.

J'ai vraiment l'impression de revivre, je suis dispo pour ma famille et pour ce petit être qui pousse dans mon ventre déjà bien rond. J'ai hate de le sentir un peu plus souvent pour partager ça avec lui parce que même si on profite tous ce cette nouvelle situation c'est pour lui que je suis à la maison.  

 

PS : si le coeur t'en dit n'hésite pas à laisser des petits commentaires, ça me fais toujours très plaisir.  

 

ob_956e56a9031570c3d19497a13abde12d_conges-mater

photo empruntée sur le blog "Mère de multiples"

 

 

Posté par Mamagourou à 15:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,