15 février 2013

Nos premières "vacances" à 4

Tu as sans doute remarqué que j'ai mis le mot "vacances" entre guillemets, mais pourquoi donc???

Et bien parce qu'il y a peu de temps nous avons été présenter notre petite Paupiette à la famille et aux amis. Ca faisait 8 mois qu'on n'était pas allé dans notre région natale donc il y avait pas mal de monde à voir.

Je vais donc te raconter les "vacances" quand tu habite loin de ton chez toi d'origine.

 

D'abord il y a l'organisation : chez qui on va? quand? qui est dispo quand? par où on passe pour faire toutes les étapes?

Ba oui les gens ils travaillent, ils ont des obligations, ils ne peuvent pas tous nous loger quand on débarque avec les 2 loupiots et nous ba on n'a pas non plus l'année pour voir tout le monde. Je suis donc super fière après avoir à peu près calé les étapes de la route, prévenu Papi et Mamie'gateau qu'on se pointait et bien noté dans mon agenda qui-on-voit-quand pour pas me mélanger les pinceaux.

Vient alors l'étape des bagages. Il faut faire rentrer dans la voiture les affaires de tout le monde (là t'es content de plus avoir ta petite 106 adorée et d'avoir acheté un break) sans en oublier. C'est en général moi qui fait les sacs et Papa'gourou qui déprime quand il voit que j'ai emmené la garde-robe entière des enfants. Et s'il n'y avait que ça... Il faut savoir que le volume des bagages est inversement proportionnel à la taille de la personne à qui elles appartiennent. En clair les parents se contentent de 2 jeans et 2 t shirts, Grumo prend quelques jouets,sa-marche-pour-faire-pipi, sa veilleuse et quelques autres petits trucs indispensables (ba quoi tchoupi c'est vital !!!) et Paupiette remplit le reste de la voiture avec son lit pliant, son transat, paquets de couches et autres articles de puériculture. Et encore côté bouffe on est tranquilles comme tout tiens dans mon soutien gorge.

Bref, une fois que Papa'gourou a réussit à tout caser dans la voiture (merci les années d'entraînement avec Tétris), que les enfants sont installés chacun dans leur siège auto et que le GPS est en route on part.

 

Et là commence le "on va chez qui?" de Grumo. Il est gentil Grumo mais il a un gros défaut : il n'arrête pas de parler, de poser des questions et de répéter inlassablement la même chose.

On en arrive donc a :

"on va chez qui"

"on va chez Tata et Tonton Toutouyoutou et les 4 cousins"

"a d'accord"

10 km plus loin : "on va chez qui?"

Mama'gourou mode repeate ...

10 km plus loin : "on va chez qui?"

Mama'gourou mode repeate-qui-en-a-mare : "on va chez tata et tonton toutouyoutou"

"a d'accord"

10 km plus loin Mama'gourou mode reapete-il-me-gonfle-ce-gamain : "on va chez tata"

Tu remarquera que petit à petit la famille Toutouyoutou rétrécie... On arrive finalement à destination (sans avoir abandonné Grumo sur une aire de stationnement) et on profite de tout le monde.

Chez Tata c'est super il y a Tata et Tonton qui sont trop cool, 2 grands cousins ados mais genre ados sympa hein pas gros relous et 2 petits cousins. Bon à 10 avec 4 enfants de 3 ans à 2 mois ça déménage un peu mais on passe de bons moments. D'ailleurs Tata Toutouyoutou elle a ouvert un super magasin de puériculture dont je te parlerai bientôt, suspens ;)

Après 2 jours sympa on repart et là le drame : 500 km avec 2 étapes.

Je te passe le "on va chez qui" quand tu fais 3 maisons dans la journée pour te parler de Paupiette. Et oui Paupiette elle n'aime pas la voiture parce qu'on peut pas être dans les bras donc elle dort, elle pleure pour manger, on s'arrête pour la tétée et changer le cul-cul puis on repart. Là tu te dis qu'elle redort, hein? Ben non, c'est Paupiette donc 10 km plus loin elle repleure, on se rearrête, on refait une tétée, un câlin et on repart. ET 10 km plus loin elle repleure... Bref...

On va donc manger chez les Zhom (que tu peux suivre ici http://blog2zhom.com/ si tu aime les morveux et l'humour) en essayant de profiter à fond. Tiens ça nous fait encore 4 enfants de maxi 3 ans lol. Après un très bon moment (beaucoup trop court) on repart.

On recommence les "on va chez qui" et les "ouain je veux maman" pour notre autre étape, encore plus courte malheureusement mais toute aussi sympa.

Et enfin on peut répondre à Grumo "on va chez Papi et Mamie'gateau" et à son "et après?" (il adore demander ce qu'on fait après et si on ne l'arrête pas on prévois les 10 prochaines années) et ben après on se pose enfin, ouf. Enfin on se pose c'est relatif, tu te doute bien que c'est pas si simple, entre l'installation chez Papi et Mamie'gateau, les visites aux tata et tonton, aux cousin et cousines, à Papi et Mamie'toutou, aux Grand-Mamies... Quel marathon ces vacances.

Heureusement même si c'est pas reposant c'est quand même super chouet de revoir tout le monde et de présenter sa petite dernière.

Après avoir été reçus comme des rois, avoir partagé des bons moments, avoir eu plein de cadeaux, fait des petites nuits et des grosses journée, fait redécouvrir la pêche de Papi'gateau à Grumo (et croque carotte à Mamie'gateau), envahi la maison et même piqué la chambre de nos hôtes, avoir discuté pendant des heures devant des thés souvent froids (merci Paupiette)... est venu le temps de repartir et là c'est moins drôle. C'est là que tu te rends compte que même si ta nouvelle vie te conviens parfaitement et que tu vis assez bien la séparation avec la famille ba les départs c'est toujours difficile, surtout quand on t'as reçu avec tout l'amour que sont capables de donner des parents. Tu remonte donc dans ta voiture (encore plus chargé qu'à l'aller) avec tes Loulous d'amour en te disant que la prochaine fois arrivera sûrement plus tôt que se que tu avais prévu.

Et comme on ne fait jamais les choses simplement chez les Gourou et ben on a encore fait une étape au retour, avec les "on va chez qui?", les "ouin je veux maman" et le reste...

Je te parle du déballage des bagages ou ça te suffit??

Cet été je te parlerai des vacances en caravane avec 2 enfants dont un bébé mais cette fois on aura acheté un lecteur DVD portable ;)

Posté par Mamagourou à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28 janvier 2013

L'arrivée de number 2 dans la famille

On se doutait bien que l'arrivée de Paupiette parmi nous perturberai notre équilibre familial assez bien installé, tout comme l'avait fait son frère, mais j'avoue que je ne pensais pas que se serai aussi dur.

On s'était préparé : petits livres pour expliquer la grossesse et l'arrivée de bébé pour Grumo, dessin sur ventre, jolie chambre, petites affaires... mais on avait pas prévu que Paupiette serait un bébé si demandeur qui nous viderai de notre énergie et nous prendrai autant de temps.

Et oui notre Paupiette elle pleure, pleure et pleure. Elle a de bonnes raisons comme les coliques qui l'embêtent (article à venir suite au rendez-vous chez l'ostéopathe cet après-midi), le fait qu'elle ne sache pas s'endormir, ses dents qui vu l'état de sa gencive inférieure doivent déjà la travailler (mais elle fait tout vite cette petite fille !!!). Elle aime aussi beaucoup les bras, mais pas juste les bras, elle aime qu'on la promène et dans la position qu'elle a choisi bien sur sinon ça va pas. Bref, on passe notre temps à la bercer et à la promener pour qu'elle se calme.

Pour Grumo ça ne me gênais pas trop de le faire car il était tout seul et il pleurait quand même vachement moins. Mais mon Grumo il a grandit et il est là, je dois donc lui consacrer du temps et ça pose un sérieux problème quand on a une petite glue dans les bras ou qui pleure à côté.

Je ne lui en veut pas à ma petite Paupiette, je l'aime fort, mais j'aimerai pouvoir la poser un peu ou la laisser dormir dans son lit (ça arrive je vous rassure) pour prendre le temps de faire des choses avec Grumo. J'arrive à lui consacrer du temps pour jouer un peu, le doucher, lui lire son histoire le soir mais je vois bien qu'il a besoin de plus mon petit homme, il n'est pas bien en ce moment.

Heureusement son mal-être ne se traduit pas par des représailles envers sa soeur qu'il adore et passe son temps à caliner et bisouiller. Il l'exprime en nous testant, en n'écoutant rien de se qu'on lui dit, en faisant des crises de braillements insupportables pleurs et de cris à la moindre contrariété... Pas facile de gérer ça. Doit-on redoubler de tendresse et d'attention ou doit-on sévir? On a essayé les 2, selon les moments et les causes des crises mais rien ne semble fonctionner.

Je pense qu'il va falloir profiter de la période de chômage de Papa'gourou et de nos 4 bras pour être à l'écoute de nos enfants en attendant que Paupiette grandisse un peu et devienne plus "autonome".

Patience et amour vont continuer à être les maîtres mots de nos journées en espérant qu'on trouve vite notre nouvel équilibre.

Et dire qu'un jour il faudra tout recommencer avec number 3...

Posté par Mamagourou à 22:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,