L'idée m'est apparue quand j'ai repris mon travail après mon congé parental, quand je me suis rendue compte que mon métier ne me correspondait plus et qu'il n'était pas compatible avec la vie de famille que je souhaite avoir.

J'en avais déjà parlé ici mais sans dévoiler mon projet, je voulais que se soit officiel pour l'écrire.

C'est chose faite, le mercredi 16 septembre je me suis inscrite au concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE pour les intimes), je ne peux plus reculer, mi avril j'aurai les fesses sur une chaise et je bûcherai sur les épreuves de math et de français.

Je suis très heureuse, excitée et impatiente mais aussi morte de peur face à la somme de travail qui m'attend. Le niveau annoncé et celui du programme de primaire et collège mais en voyant les exercices de mon bouquin de révisions c'est bien loin de mes souvenirs d'écolière.

Je vais bosser et croiser les doigts pour que ça marche et que je puisse réaliser mon rêve. Si je décroche ce concours je serais professeur des écoles stagiaire à la rentrée prochaine, à mi-temps dans une classe et à mi-temps à la FAC pour passer le master 2 d'enseignement. Je flipe en y pensant mais qu'est ce que se serait bien punaise!!

Je reste quand même les pieds sur terre et je pense aussi à l'échec (probable il faut l'avouer) en assurant mes arrières. Je vais monter un dossier de congé individuel de formation (CIF) pour pouvoir intégrer le master 1 d'enseignement en espérant qu'il soit accepté par mon employeur pour la rentée prochaine. ça me rassurerai un peu de faire ce master 1, j'aurais des cours de base en enseignement en plus de préparer le concours qui se passe en fin de cette première année de master.

C'est complètement dingue, je te l'accorde mais je pense que ça vaut le coup. J'ai pesé le pour et le contre des dizaines de fois, j'en ai parlé a mon entourage, j'ai lu des dizaines de pages d'infos et témoignages et je pense que c'est vraiment pour moi.

Il me reste le plus dur, bosser comme une dingue pour réussir à avoir le niveau. Mes heures de temps libre vont donc se résumer à ça pendant quelque temps :

 

P9170036

 

Sympa non?

 

Si tu as des petits infos, astuces, conseils ou autre susceptibles de calmer mes angoisses (et mes rêves de calculs impossibles) je suis preneuse. Merci d'avance.