26 juin 2014

J-1 mois

Je n'en reviens pas d'écrire ces lignes, il s'est déjà écoulé 8 mois depuis que notre petit Sauticot est venu se nicher au creux de mon ventre.

Ces 8 mois sont passés à une vitesse folle, entre les enfants, la construction de la maison et le quotidien je n'ai pas eu le temps de réaliser que me voilà déjà presque à la fin de ce beau voyage.

Je n'ai pas a me plaindre, ça a été une grossesse facile. Je n'ai presque pas eu de nausées, j'ai assez bien dormi, j'ai eu moins de douleurs que pour Paupiette, j'ai continué a faire ce que je voulais ou presque.

Il n'y a que le 7ème mois qui a été difficile, c'est étrange cette période où je me sens moins bien et qui se répète à chaque grossesse.

La seule chose que je "regrette" c'est cette sensation d'avoir moins profité, d'avoir été moins attentive pour cette grossesse. J'avais déjà eu cette impression quand j'attendais Paupiette et avec du recul je pense que ce n'est pas un manque d'attention, c'est juste que quand on a déjà des enfants on a moins le temps de se pencher sur ce gros ventre, on a le ou les grands a s'occuper. Et puis on est moins dans la découverte, même si chaque grossesses est différente on connais déjà les sensations, le suivi etc.

Le plus qui vient compenser un peu tout ça c'est de voir mes "grands" se préparer à l'arrivée de ce bébé, toucher mon ventre, le câliner, l'embrasser ou lui donner des coups (ça arrive avec Paupiette). Grumo a hâte de voir le bébé et savoir s'il va avoir un petit frère ou une autre petite soeur. Il est très attentionné avec le bébé et aussi avec moi, il me demande si ça va a chaque fois que je sursaute à cause d'un coup de pied mal placé. Je ne sais pas ce que pense Paupiette, elle n'a que 18 mois et ne parle pas donc difficile de savoir ce qui se passe dans sa tête. Elle est très câline en ce moment, elle est aussi indépendante et a changé physiquement, elle devient une petite fille et elle est magnifique.

Dans un mois nous seront de nouveau parents, Grumo sera "double grand frère" comme dit sa copine A et Paupiette sera grande soeur.

L'aventure de la grossesse va se terminer pour laisser place à cette nouvelle vie à 5.

C'est étrange mais je n'ai pas envie d'accoucher, je n'ai pas envie de me sentir "vide" et de ne plus voir ce gros ventre parfois un peu encombrant. J'ai pourtant très envie de voir mon bébé, de découvrir son joli visage et de savoir qui il est, quel prénom on va lui donner parmi les 2 retenus, de voir les étoiles dans les yeux de son papa et le sourire sur le visage de ses aînés. Je pense que j'ai peur que se soit la dernière fois, je ne suis pas sure que nous auront un autre enfant et me dire que je ne vivrai plus tout ça est assez difficile. Je profite donc de tous les instants, j'essaye du moins car le planning est assez chargé. J'espère aussi que bébé ne sera pas trop pressé et qu'il n'arrivera pas en avance pour me laisser le temps de me préparer.

La grossesse est vraiment un moment unique, une parenthèse dans la vie d'une femme et je suis heureuse d'avoir pu la vivre au moins 3 fois. 3 fois que le fruit de notre amour grandit en moi et vient agrandir notre famille. 3 fois que je me sens belle malgré les kilos en trop et le corps déformé. 3 fois que je suis épanouie et que mon mari adoré me regarde avec des yeux pleins d'amour, encore plus que d'habitude.

J'aime être enceinte, même si parfois c'est dur, même si mon corps en garde de marques. C'est une merveilleuse étape qui permet ensuite de voir grandir des enfants merveilleux. Parce que oui parfois je rale (même souvent), parce que parfois je suis un peu dépassée et ne sais plus quoi faire face a eux mais qu'au fond je ne peux pas me passer d'eux, que je les aime plus que tout.

Je m'égare un peu, peut être les hormones, mais c'est pas grave, j'avais envie d'écrire tout ça parce que c'est ce que je vis en ce moment. Ce dernier mois, dont j'ignore la durée exacte, qui va être plus que chargé et qui va passer encore bien trop vite.

Un mois, un mois pour profiter, un mois pour attendre, un mois pour se préparer à ta venue.

A bientôt mon bébé, je t'aime

 

P6241601

 

Posté par Mamagourou à 13:43 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 juin 2014

La (fameuse) valise de maternité

Il y a quelques jours, à un peu plus de 7 mois et demi de grossesse, je me suis décidée a commencer ma valise pour la maternité.

Je n'étais pas très pressée de la faire, j'ai encore le temps pour que Sauticot pointe son joli petit nez, mais avec le déménagement et les cartons partout j'avais peur d'avoir du mal a m'y retrouver.

Elle n'est pas terminée mais le principal y est, bébé ne sera pas tout nu et moi j'aurais de quoi prendre une douche.

J'ajouterai au fur et à mesure ce qu'il manque et biensur je referai le tour au moment de partir (te moque pas, je suis sure que tu l'as fais aussi, avoue).

Je n'ai pas eu trop de mal à la faire, après tout c'est la 3ème fois, je commence a maîtriser.

Je me souviens par contre que pour Grumo ça avait été un peu difficile, la liste donnée par la mater n'était pas des plus précise et je n'avais pas pensé à toutes les petites choses qui peuvent être sympa et dont personne de parle.

Si tu attends un premier bébé tu vas avoir envie de m'embrasser (si si, je t'assure) car je vais te donner MA liste des choses à emporter, même les futiles, même celles pour occuper papa et avoir la paix en salle de naissance.

 

Pour commencer le petit nécessaire pour la salle de naissance justement (a mettre dans un petit sac à part) :

- les papiers : dossier de grossesse complet, carte de groupe sanguin, carte vitale et de mutuelle, numéro d'allocataire CAF, livret de famille ou reconnaissance anticipée (non ton CV n'est pas obligatoire je te rassure)


- tenue pour bébé : 1 body, 1 pyjama, 1 bonnet, 1 paire de chaussettes, 1 gilet ou brassière, une gigoteuse (à adapter selon la saison)


- tenue pour toi : une chemise de nuit (t'encombre pas d'un pantalon, c'est plus simple sans), une culotte, un soutien gorge d'allaitement et éventuellement des chaussettes si tu as froid aux pieds pendant le travail.


- un appareil photo, caméscope... (dit a ton cher et tendre que te prendre rouge comme une tomate en train de pousser n'est pas indispensable, le bébé et toi une fois que tu as repris forme humaine ça ira très bien)


- le nécessaire pour le papa : a manger, a boire, un bouquin, une console de jeux... cette partie n'est pas a négliger car un papa qui s'ennuie peut être un papa très un peu casse bonbon.


Si le coeur t'en dis tu peux aussi prendre :


- une bouillotte, ça soulage bien les contractions du début ou dans les reins


- de la musique

 

La deuxième partie c'est pour le séjour, même si tu a prévu un accouchement à domicile ou si tu veux une sortie précoce il faut préparer une valise, au cas où tout ne se passe pas comme prévu. En gros il faudra que tu case  :

 

Pour toi :

- 2 ou 3 pyjamas foncés de préférence (le sang ça tache bien). pour les allaitantes vêtements spéciaux ou haut qui s'ouvre ou avec un grand col pour le passer sous le sein.


- des culottes jetables ou vieilles en coton, 6 ou 8 (prévoie assez grand pour la grosse couche très sexy)


- des grandes serviettes hygiéniques. des gros trucs hein, même si ça te parais énorme tu sera bien contente les  premiers jours


- des tenues de jour confortables (les pantalons de grossesse font tres bien l'affaire pour le début)

- des soutiens gorge d'allaitement et des coussinets d'allaitement (lavables ou jetables)


- tes affaires de toilette


- des serviettes de toilette (foncées toujours)


- des chaussons ou tongs


- un appareil photo


- un truc qui donne l'heure (pas pour les tétées, juste pour surveiller si c'est l'heure du goûter)


- un sac pour le linge sale (grand, les nains ça salit pas mal de linge)



 Tu peux aussi prendre :

- une écharpe de portage. chez nous se sera un sling pour éviter de mourir de chaud

- un bon livre sur l'allaitement pour avoir de bons conseils parmi le flot contradictoire que tu risque d'avoir à la maternité. Je te conseille celui de La Leache Ligue "L'art de l'allaitement maternel" qui a rejoint ma propre valise.


- à manger pour le réconfort : bonbons, chocolats, gâteaux. le régime attendra


- un sèche cheveux (perso je me fais tresser les cheveux 1 mois avant l'accouchement comme ça je suis tranquille pour la mater et pour quelques semaines après)


- une petite bouteille d'eau pour les soins post épisio


- une veilleuse pour la nuit pour donner a manger et changer bébé sans vous exploser les yeux a tous les 2


- de l'occupation pour entre les visites parce qu'un bébé ça dort pas mal quand même


- un peu de monnaie pour le café, l'envie de barre au chocolat de 2h du mat' ou autre

 


Pour bébé :

- des bodys : 6 devraient suffire


- des pyjamas, 6 aussi


- des gilets ou brassières de laine 1 ou 2


- 6 paires de chaussettes


- 1 petite gigoteuse


- 2 bonnets 


- des serviettes de toilette ou sorties de bain


- les affaires de toilette : coton, liniment, gel lavant, brosse à cheveux, sérum physiologique, compresses, thermomètre de bain et pour bébé.


- des couches

- une tenue de sortie si tu en as envie (chez nous bébé sortira en pyj parce que pour trouver une tenue de sortie mixte accroche toi)

 

Tu ajuste les vêtements en fonction de la saison et surtout tu enlève de la liste tout ce qui est fourni par la maternité, ça te fera ça de moins a trimballer.

Normalement tu auras assez pour un séjour moyen mais au cas où prévois chez toi un endroit où papa pourra trouver facilement quelques vêtements en rab (bien en évidence, des fois les hommes sont des boulets quand on est pas là).

 

Voilà, si tout va bien tu es prête pour partir à la mater tranquille. J'espère que ça t'auras aidé un peu ou du moins que ça t'évitera de partir avec une semi-remorque (le papa appréciera).

 

P6251604

Posté par Mamagourou à 14:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

19 juin 2014

Un cadeau de fête des papas fait par des petites mains

Je suis en train d'écrire un article un peu long alors pour te faire patienter je te montre ce que nous avons préparé à Papa'gourou pour la fête des papas.

Se sont des petites choses faites maison, je ne suis pas trop pour les cadeaux achetés pour ce genre d'occasion. J'aime voir la fierté de mes loulous quand ils offrent leur chef d'oeuvre fait avec amour.

Cette année on a fait 2 choses.

D'abord une jolie carte avec un dessin de chacun et une photo de mon ventre comme Sauticot ne peut pas encore participer.

 

IMG_4528

IMG_4527

Ensuite un autre cadeau personnalisé, une pochette pour tablette tactile. Déco by Grumo et Paupiette et couture by Mama'gourou.

 

IMG_4526

 

IMG_4524

 

Pour finir, tu ajoute un gros câlin et une pluie de bisous au réveil dans le lit parental et tu as un papa ravi et heureux.

Et toi, la fête des pères a été réussi?

16 juin 2014

Adoucissant maison

Chez nous tous les produits qui ont un contact avec la peau sont choisi avec soin.

IMG_4529

Grumo a une peau atopique comme on dit, en clair il a eu de gros problèmes d'éczema quand il était tout petit et garde une peau très fragile. J'ai trouvé, après de très nombreux essais qui m'ont coûté un bras, les produits de toilette et d'entretien du linge qui lui correspondent et comme tu peux t'en douter j'évite à tout prix de changer.

Évidement il a fallu que l'adoucissant que j'utilisais disparaisse des grandes surfaces du coin. La pouasse...

Je n'avais pas du tout envie de me relancer dans des tests de produits qui coûtent un bras pour que la même chose arrive dans quelques mois. Je suis assez produits naturels pour l'entretien de ma maison (vinaigre, bicarbonate, vapeur, citron, pierre blanche...), mon côté écolo sans doute, je me suis donc tournée vers un adoucissant maison.

Après environ 2 mois de test je peux te dire que j'approuve totalement.

Cet adoucissant maison est efficace, respecte la peau fragile de mon grand ( et des autres membres de la famille) ainsi que mon linge et niveau prix il est imbattable.

Comme je suis trop sympa (quoi? mes chevilles de sumo ne sont pas liées à la grossesse?) je vais te donner la recette que j'utilise.

Il te faut :

     - 300 ml de vinaigre blanc

     - 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude (tu le trouvera au rayon sel)

     - des huiles essentielles de ton choix (pour le dosage ça dépend du parfum, tu adapte selon ton goût)

     - 500 ml d'eau

 

Préparation :

Tu verse le bicarbonate dans une bouteille en verre (avec un petit entonnoir c'est mieux) et tu ajoute l'eau et les huiles essentielles.

Tu mélange bien pour dissoudre le bicarbonate (ça limitera l'effet volcan de la prochaine étape).

Tu ajoute petit à petit le vinaigre. Ça provoque beaucoup de mousse donc il faut y aller doucement et le faire dans ton évier ou avec une bassine dessous.

Tu laisse reposer le tout pour que tout le gaz s'évacue et ensuite tu peux boucher ta bouteille.

Tu l'utilise ensuite comme un adoucissant classique, il te faudra environ un demi verre pour une machine (perso c'est au pif).

 

Voilà, si tu as des problèmes de peau, envie de produits plus naturels, envie de faire des économies ou tout simplement si le coeur t'en dis tu peux te lancer.

 

Posté par Mamagourou à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 juin 2014

Goûter du jour # 5 : gâteau carambar et banane

Ça faisait longtemps que je ne t'avais pas donné  une petite idée recette, je me rattrape avec ce petit gâteau gourmand.

Ingrédients

      - 100g de sucre

      - 100g de beurre

      - 10 cl de crème fraîche liquide

      - 15 carambar au caramel

      - 2 oeufs

      - 250g de farine

      - 1 sachet de levure chimique

      - 2 bananes

P6011571

Préparation :

Fais fondre le beurre, le sucre, la crème et les carambar dans une casserole puis laisse refroidir.

Préchauffe ton four à 180°.

Mélange la farine, la levure et les oeufs dans un saladier puis ajoute le mélange au carambar.

Coupe les bananes en rondelle et ajoute les à la préparation.

Verse le tout dans un moule et met au four pendant environ 45 min.

Attends bien qu'il soit froid pour le démouler sinon il casse.

 

Bon appétit

 

P6011576

 

Posté par Mamagourou à 15:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 juin 2014

Déménagement : on met les enfants en cartons?

Notre construction touche à sa fin, encore quelques finitions et si tout va bien fin juin nous aurons les clé de NOTRE maison

Ça ne parait pas mais c'est long un projet comme ça, il y a le choix du constructeur, du terrain, le financement, les papiers, les plans puis les travaux, les galères, les imprévus, les bonnes surprises etc.

 

Pour nous adultes le chemin est long et permet de se préparer au changement, on sait à quoi s'attendre quand on parle de déménagement. Pour nos petits bouts c'est plus difficile de se projeter, je me souviens Grumo faisant le tour du quartier en demandant à ses grand-parents quelle maison serait la sienne alors que notre chez nous n'était encore qu'une étendue d'herbe.

On a déjà déménagé avec Grumo, 2 fois. La première ça a été facile, on a juste changé de rue, il a continué a voir sa nounou, la famille et n'a pas été perturbé. La seconde ça a été bien plus dur car on a déménagé en moins d'un mois, à 400 km de tout ce qu'il connaissait, il a du se faire à la distance avec la famille, à une maman qui travaille et un papa qui reste à la maison puis à une nouvelle nounou. Pas évident pour un petit garçon de 2 ans.

Cette fois il est plus grand et on ne part pas loin mais il devra quand même changer d'école. Paupiette va devoir se faire à l'idée que le chantier qui était un terrain de jeu va devenir notre maison pour de vrai, elle va devoir changer de nounou quand mon congé parental sera terminé et comme elle ne parle pas encore on va devoir faire attention à elle.

 

Alors comment faire pour que l'aboutissement de notre beau projet soit aussi joyeux pour nos enfants que pour nous?

 

Cette question j'y réfléchis depuis des mois et j'essaye de préparer les enfants à ce grand changement au même rythme que les travaux.

D'abord il y a eu le l'achat du terrain, la "visite" avec eux pour leur montrer où allait se construire la maison. Tout ça en essayant d'expliquer à mon petit grand qu'a cet emplacement allait "pousser" une maison, comme celle qu'on a maintenant mais plus grande et qu'on allait venir y vivre. Il a eu du mal à comprendre le pauvre c'est tellement abstrait pour un enfant. Paupiette n'avait que quelques mois donc elle a vu et entendu comme son frère, difficile de faire mieux à cet âge.

Ensuite est venu le temps des travaux où sur le sol se dessine un rectangle et où on peut rendre un peu plus concrète l'image de la maison. Se sont les murs montés qui ont vraiment permit à Grumo de se rendre compte, enfin il y a avait un semblant de maison devant lui et on pouvait imaginer les pièces etc.

Après il y a eu le toit, les portes, les fenêtres, les cloisons etc, petit à petit les visites sur le chantier ont été de vraies visites de la maison et chacun a pu se projeter dans sa chambre, imaginer où serait son lit, où on allait prendre se douche... Grumo a vraiment prit conscience qu'on allait habiter dans cette maison, il a encore un peu de mal à imaginer le passage d'une maison à l'autre mais on y travaille. Paupiette adore jouer dans cette nouvelle maison mais je ne sais pas si elle comprend se qui se trame, sans qu'elle puisse nous parler pas évident de savoir où elle en est. Je pense que le gros travail se fera au moment du déménagement pour elle et j'espère vraiment ne pas accoucher à ce moment là pour l'accompagner au mieux.

 

J'ai commencé un peu les cartons, Grumo m'a demandé pourquoi on rangeait les affaires et a bien comprit quand je lui ai répondu. Paupiette observe de ses petits yeux curieux et m'apporte ses affaires pour participer, c'est trop mignon et ça n'a pas l'air de la perturber.

 

On a aussi visité la nouvelle école de Grumo et rencontré sa maîtresse et son maître. Il a semblé enthousiaste, ça lui a bien plu même si sa classe va changer un peu d'ici la rentrée. Il sera en grande section de maternelle avec une classe de GS/CE1. C'est une petite école de campagne avec peu d'élèves, ça devait lui convenir. L'équipe à l'air dynamique et à l'écoute, j'ai trouvé très positif en arrivant à la porte ouverte que la maîtresse connaisse déjà le prénom de mon fils alors qu'elle n'avait eu que le papier d'unscription de la mairie pour la prévenir de son arrivée en septembre. Paupiette a découvert avec un peu d'avance sa future classe et elle a adoré, elle est pressée d'aller à l'école aussi la coquine.

 

La prochaine étape sera le déménagement pour de vrai puis la déco qui se fera au fur et à mesure. On laissera le choix de la couleur et de la déco aux enfants pour leur chambre et leur salle de bain en essayant de commencer par eux pour qu'ils aient leur petit cocon.

 

Il va nous falloir de l'énergie, du sang froid et de l'organisation car se sera les vacances, il va y avoir les travaux et l'arrivée de bébé. Tout gérer en même temps va être un peu chaud mais on le savait et ça va le faire (mode auto persuasion ON). J'espère juste que bébé arrivera soit avant soit après le déménagement pour éviter à mes grands le cumul du changement de maison et de l'absence de maman en même temps.

 

J'ai confiance en eux, ils ont une bonne capacité d'adaptation mes loulous et avec tous mes efforts j'espère qu'ils passeront cette étape le plus facilement possible.

Je te raconterai ;)

 

P6011577

 

Posté par Mamagourou à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,